PlagiaShield, de l’entraide à l’entreprise

Le plagiat, un fléau pour de nombreux entrepreneurs

En mars 2019, un ami référenceur m’appelle. C’est un expert du SEO (Search Engine Optimization). Le SEO est l’art et la science qui permet d’obtenir un maximum de trafic qualifié depuis les moteurs de recherche comme Google et Bing.

Son site internet attire plusieurs millions de visiteurs par mois. Cependant, cet après-midi là, la situation est extrêmement préoccupante. En l’espace d’une journée, son trafic chute de 70%. Son chiffre d’affaires est immédiatement impacté.

Le problème vient majoritairement de son contenu: il n’est plus original. On retrouve en effet ses articles sur des centaines de sites. Ses milliers d’articles de fonds, écrits par des experts, sont le fruit de plusieurs années d’investissement.

Pour combattre ce plagiat de masse et relancer son site, mon ami doit se débarrasser de tous ces copieurs. Il doit d’abord les trouver, puis les faire disparaître du web. Une tâche insurmontable manuellement.

Je développe immédiatement un programme relativement simple qui a le mérite d’être utile. C’est une version basique de ce qui deviendra rapidement PlagiaShield.

Je dirige désormais la startup depuis Maule. Le logiciel utilise des technologies de pointe et sert une clientèle internationale.

blog et articles
Tous droits réservés ©, licence issue de l’abonnement Envato de Jérémy Mauboussin

Le contenu unique, roi du SEO.

Comme le suggère l’enquête 2020-2021 de Gartner, le SEO représente près de 10 % du budget marketing des entreprises. Ce canal clé est responsable de plus d’un quart du trafic de leur sites web.

Cet investissement passe d’abord par la création de contenu original. Les entreprises mobilisent d’importantes ressources pour écrire les articles. Elles confient souvent cette tâche à des employés experts dans leur domaine ou se font aider par une agence spécialisée.

Jusqu’à présent, les vérificateurs de plagiat servaient uniquement de validation lors du processus éditorial. Une fois publié, l’article pouvait être copié de nombreuses fois sans que l’entreprise ne s’en rende compte. Il perdait alors toute son originalité et une grande partie de sa valeur.

J’ai créé PlagiaShield pour protéger l’intégralité des sites. Un scan régulier trouve tous les potentiels copieurs et des outils permettent à l’utilisateur de reprendre le contrôle de la situation. A la clé: un investissement protégé et une augmentation du trafic.

PlagiaShield représente une nouvelle catégorie de logiciels. C’est à la fois une opportunité et un challenge que de promouvoir une telle solution auprès des managers..

logiciels en ligne
Tous droits réservés ©, licence issue de l’abonnement Envato de Jérémy Mauboussin

L’état du plagiat en 2021 – l’industrie du logiciel

La majorité des professionnels du digital sous-estiment à quel point leur contenu peut être copié. Pour les sensibiliser, nous mettons en place une série d’études. Je partage avec vous, en avant première, les prémices de la première édition.

Nous nous sommes concentrés sur l’industrie du logiciel en ligne: les SaaS (Software as a Service). Plus précisément, nous avons étudié les blogs de 50 des plus grandes entreprises SaaS au monde. Vous connaissez probablement une grande partie de ces acteurs à la renommée mondiale: SalesForce, Hubspot, Dropbox, Shopify, ou encore Palantir.

La performance de ces entreprises est étroitement liée au trafic généré par leur blog. Le SEO est un outil incontournable pour être visible et attirer de nouveaux clients. C’est aussi un canal d’acquisition complémentaire à la publicité payante, dont le coût par clic s’élève souvent à plusieurs dizaines d’euros sur ces marchés très concurrencés.

Voici un aperçu des résultats de l’étude:

  • Les blogs de ces leaders mondiaux contiennent en moyenne 1000 articles. C’est donc bien un investissement marketing conséquent.
  • Malheureusement, 60% de ces pages ont perdu leur caractère unique. On retrouve généralement 54% de leur texte ailleurs sur le web.
  • Le contenu d’un site de 1000 pages est en moyenne visible sur 1600 pages au sein d’autres domaines.

J’invite les responsables d’entreprises Yvelinoises à s’emparer de ce sujet. Il y a pour eux de formidables opportunités de croissance. En protégeant leur contenu, ils tireront le meilleur parti de leur investissement marketing.

Partagez