Covoiturage : des passagers « sans-papiers »

Covoiturage : des passagers « sans-papiers »

Un jeune homme a failli aller en prison à cause d’un voyage en Blablacar. Il a conduit, à son insu, des voyageurs sans-papiers.

Au début, c’est un covoiturage ordinaire. Mi-août, un couple franco-italien propose un trajet sur Blablacar. Départ de Bondoufle, dans l’Essonne et destination Latina, en Italie. Ils acceptent deux personnes à bord, un homme et une femme. Chacun paie son trajet 100 €. Le voyage se déroule sans encombre jusqu’à la frontière italienne. Les passagers : un Ivoirien et un Marocain, doivent alors montrer leurs papiers. Charlène raconte : « on s’est rendu compte quand les policiers ont demandé les documents d’identité des passagers que c’étaient des sans-papiers ». Le compagnon de Charlène est condamné à 9 mois de prison et 24 000 € d’amende avec sursis. Il plaide la bonne foi et assure n’avoir reçu aucune mise en garde de Blablacar.

via Covoiturage : des passagers « sans-papiers » ⇑

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.