La​ ​blockchain​ ​peut-elle ​mieux protéger​ ​les​ ​droits​ ​des​ ​artistes​ ​?

La​ ​blockchain​ ​peut-elle ​mieux protéger​ ​les​ ​droits​ ​des​ ​artistes ?

Décrite par certains comme la 4ème grande innovation de ce dernier siècle, l’application de la blockchain à l’industrie culturelle vient initialement répondre au problème lié à la propriété intellectuelle et au droit d’auteur. Face à l’échec de la mutualisation de toutes les bases de données en rapport avec la production et à la commercialisation des oeuvres musicales dans le monde, comment la blockchain peut-elle, à travers les « smart contracts », apporter plus d’harmonie dans cette cacophonie ?

« Je me lève, et je te bouscule, tu ne te réveilles pas, comme d’habitude » : ces quelques vers, vous les avez entendus peut-être des dizaines de fois, interprétés par des chanteurs plus ou moins connus. Mais derrière ces versions, il y a bien un seul et même auteur qui n’a pas bénéficié du succès de ce morceau à travers les générations. La question de la propriété intellectuelle et du droit d’auteur a toujours occupé l’univers musical, et le système actuel a démontré ses faiblesses.

via La​ ​blockchain​ ​peut-elle ​mieux protéger​ ​les​ ​droits​ ​des​ ​artistes​ ​? ⇑

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.